Le festival zeltik à Dudelange

Bientôt 20 ans maintenant que le festival existe dans la pittoresque ville luxembourgeoise de Dudelange. Cette année, elle accueillait la 21ème édition du festival de musique celte.

21 ans que ça dure

Si à l’origine, son objectif était de célébrer la richesse de la culture celtique, Zeltik est aujourd’hui, devenu un festival empreint de modernité. Certes, il s’agit toujours de célébrer la culture celtique dans toute sa gloire. Mais les principales prestations sont agrémentées d’une bonne sauce rock. Selon l’organisateur John Rech, le Zeltik est un savant mélange de musique d’origines traditionnelle celtique et de celtic rock. Le but du festival est de proposer au public, des soirées enjouées où l’on peut vraiment s’amuser.

Bien que l’édition de cette année ne propose pas une énorme tête d’affiche, les organisateurs ont joué la carte de la carte de la diversité. Le public a pu ainsi, profiter de la richesse de la scène celtique européenne.

La rencontre des générations

Toutefois, c’est donc le groupe français Celkilt qui sera chargé, non pas de clôturer la soirée, mais de se produire en tant que clou du spectacle ! Ainsi, entre 23h 30 et 00h 30, le groupe venu de France et qui a été découvert en 2013, a tenu en haleine le public Dudelangeois grâce à un rock hyper dynamique.

Avec les français, ce sont au total 7 groupes qui ont assuré le divertissement du public depuis 18h 45 jusqu’à 00h 30. Les Rapparees, bien connus du public Zeltik ont cette année rendu hommage aux légendaires Pogues.

Et même Oysterband, mythique groupe de folk-rock dont les origines remontent aux année 70 était de la partie. Une programmation alléchante qui cette année encore, n’a pas manqué de remplir le hall sportif de l’annexe Alliance du Lycée Nic Biever à Dudelange. La 21 ème édition du festival Zeltik s’est jouée à guichet fermé.